La toilette de bébé

Tout ce qu'il faut savoir !

La toilette :

 

Le bain : Matin ou soir, à vous de choisir, la règle étant de le faire avant le repas pour ne pas gêner la digestion. Sachez toutefois que le bain apaise et favorise le sommeil. Choisissez également un moment où vous soyez calme et disponible. Enfin, le bain ne doit pas dépasser 10 minutes.

Veillez à la température de la salle de bain (de 22 à 24°C), préparez tout ce dont vous aurez besoin pendant et après le bain. Vérifiez systématiquement la température de l’
eau (37°C).

La première étape du bain a lieu sur la table à langer, où vous nettoierez le siège et les parties génitales, puis savonnerez doucement le corps du bébé avec vos mains (préalablement lavées) ou un gant. Après l’avoir rincé légèrement pour ne pas qu’il soit trop glissant, vous pourrez mettre bébé à l’eau, les fesses en premier, main gauche sous la nuque et main droite sous les fesses pour les droitières, l’inverse pour les gauchères. Rincez les parties qui ne sont pas immergées avec la main qui lui soutenait les fesses, l’autre maintenant toujours la nuque et la tête ou les épaules.

Vient le shampoing. Mouillez les cheveux avec un gant ou votre main, versez quelques gouttes de shampoing, puis rincez tout en maintenant la nuque.

La toilette finie, laissez profiter bébé de l’eau quelques instants, puis sortez-le, la nuque et les fesses maintenues. Reste à le sécher et à l’habiller sans perdre de temps, pour ne pas qu’il prenne froid.

La peau du bébé a des propriétés dermatologiques particulières, c’est pourquoi on ne peut utiliser n’importe quel produit pour sa toilette. Un simple savon de Marseille suffit, mais il arrive qu’il dessèche la peau. Choisissez alors un produit sans savon, au PH neutre (savon surgras).

Le visage : La toilette du visage se fait quotidiennement, après le bain. Si pour les parties tels que les joues, le front et les ailes du nez, un compresse imbibée d’eau suffit, certaines requièrent un soin particulier.

Vous pouvez nettoyer les yeux avec des compresses stériles imprégnées de sérum physiologique, en partant du coin interne de l’œil vers l’extérieur.

Pour les oreilles, interdiction d’utiliser les coton-tiges pour les bébés, car ils risquent de repousser le cérumen et de favoriser la formation d’un bouchon. Utilisez un petit coton enroulé à sec, et ne l’enfoncez pas trop loin. A faire une ou deux fois par semaine.

Tant que l’enfant ne peut se moucher seul, il est important de veiller à la propreté de ses narines. Pour cela, il suffit d’introduire tout doucement un coton imbibé de sérum physiologique à l’entrée du nez.

 

Les organes génitaux : Pour les petites filles, prenez une compresse mouillée, écartez les petites et les grandes lèvres, puis nettoyez d’avant en arrière afin de ne pas apporter des germes de la flore anale. Ne frottez pas trop fort, cela risquerait de retirer la fine pellicule blanche qui assure une protection anti-infectieuse les premières semaines.

Pour la toilette des petits garçons, un
décalottage précoce est douloureux et inutile. Pour la toilette de la verge, il suffit de libérer la partie qui se dégage sans forcer et de la nettoyer à l’eau savonneuse.

Les soins du cordon : Le cordon ombilical tombe entre le 5ème et le 15ème jour. Pour éviter tout risque d’infection, il faut nettoyer quotidiennement l’ombilic avec une compresse imbibée de sérum. Une fois la cicatrice nettoyée, appliquez de l’éosine, laissez sécher puis faites un pansement avec une compresse stérile maintenue par un filet ombilical. Entre deux changes, laissez-le à l’air libre le plus possible.

Les ongles : Le cordon ombilical tombe entre le 5ème et le 15ème jour. Pour éviter tout risque d’infection, il faut nettoyer quotidiennement l’ombilic avec une compresse imbibée de sérum. Une fois la cicatrice nettoyée, appliquez de l’éosine, laissez sécher puis faites un pansement avec une compresse stérile maintenue par un filet ombilical. Entre deux changes, laissez-le à l’air libre le plus possible.

 

Le change : Dès que la couche est souillée, il faut la changer car la macération de l’urine et des selles favorisent les irritations. Ouvrez la couche et essuyez les selles avec les zones de la couches restées propres, puis jetez-la. Nettoyez les fesses avec un gant et de l’eau savonneuse ou des lingettes en allant toujours du moins sale au plus sale et de l’avant vers l’arrière, sans oublier les plis. Pensez à bien sécher les fesses avant de remettre une couche propre.