Le Stérilet

Dispositif intra utérin (DIU)

Le dispositif intra utérin (DIU), également appelé stérilet, est un petit objet en forme de T, mesurant 3 cm environ, généralement en plastique souple. Il est placé par un médecin dans l’utérus. Ce dispositif est muni à son extrémité d’un ou de deux fils en Nylon qui permet(tent) de vérifier sa présence. La plupart des stérilets sont recouverts d’un fil de cuivre mais ils peuvent également délivrer un progestatif (Lévonorgestrel).

 

Les DIU (stérilets) agissent par plusieurs mécanismes : en modifiant la paroi interne de l’utérus ; en altérant les spermatozoïdes du fait de la présence de cuivre ; le stérilet à la progestérone combine l’action mécanique du stérilet et à l’action hormonale du progestatif.

En l’absence de contre-indications, le stérilet, présente un certain nombre d’avantages : il est très efficace (97 à 99,5%), sa durée d’action est longue (de 5 à 10 ans selon les modèles) et il n’y a pas de risque d’oubli comme avec la pilule. Le retour à la fertilité est immédiat après le retrait.

EN PRATIQUE : le DIU (stérilet) est prescrit par un médecin après une consultation comportant un examen gynécologique ; celui-ci peut alors apprécier s’il est indiqué dans votre situation (il existe en effet un certain nombre de contre-indications) et quel est le type de stérilet qui vous convient le mieux. Munie de l’ordonnance, vous vous rendrez chez un pharmacien qui vous le délivrera (ne vous laissez pas impressionner par la taille de la boîte, rappelez-vous qu’il ne mesure que 3 cm !).
La pose du stérilet, nécessairement réalisée par un médecin, généraliste ou spécialiste, se fera au cours d’une seconde consultation. Habituellement, le stérilet est posé en fin des règles, mais mieux vaut en pratique convenir de la date adéquate avec votre médecin. Quelques douleurs de type contractions utérines peuvent survenir dans les jours suivants la pose.
Le médecin vous donnera les consignes de surveillance de ce moyen de contraception. Le retrait d’un stérilet est un geste facile qui s’effectue également au cabinet du médecin. L’insertion d’un nouveau dispositif peut avoir lieu immédiatement après le retrait du précédent.

Des troubles des règles peuvent survenir , notamment des règles plus abondantes qu’habituellement ou douloureuses, ou encore des saignements en dehors des périodes de règles. Une absence de règles survient parfois avec un stérilet hormonal. Cependant , si vous ressentez des nausées, une tension des seins, une envie de dormir inhabituelle, même avec un stérilet, consultez rapidement un médecin (signes de grossesse).

A noter : un stérilet peut être posé dans le cadre d’une contraception « du lendemain » si l’on estime que l’ovulation a eu lieu il y a moins de 5 jours (soit 120 heures).