Fausse Couche

Les avortements spontanés (appelés communément fausses couches) sont la cause la plus courante des complications intervenants durant la grossesse et entraînant la perte du bébé.

Qu’est-ce qu’une fausse couche?

Une fausse couche est une grossesse interrompue de façon naturelle au cours des 20 premières semaines.

Une fausse couche peut être causée par un problème de développement du fœtus, un problème dans l’utérus ou le col de l’utérus ou un problème lié aux hormones secrétées par le corps.

 

Certaines femmes sont-elles plus à risque?

Toutes les femmes peuvent faire une fausse couche, mais certaines conditions font qu’une femme est plus à risque. Il est important de savoir que même si vous êtes ou si vous avez été dans une ou plusieurs des conditions suivantes, il ne s’agit pas nécessairement de la cause de votre fausse couche.

 

Conditions:

  • Vous avez déjà fait au moins une fausse couche.
  • Vous avez donné naissance à un enfant mort-né après 4 à 8 mois de grossesse.
  • Vous avez déjà accouché prématurément.
  • Vous avez eu du mal à tomber enceinte.
  • Vous souffrez d’un trouble médical chronique, comme le diabète, le lupus, l’hypothyroïdie, l’endométriose, une infection, des fibromes.
  • Vous avez eu la rubéole ou une toxoplasmose pendant votre grossesse.
  • Vous avez un utérus anormal ou un col de l’utérus faible.

 

Si vous avez fait une fausse couche, est-ce que cela signifie que vous aurez des problèmes si vous êtes de nouveau enceinte?

Si vous avez fait une fausse couche, les chances sont bonnes que votre grossesse suivante soit normale. Si vous en avez fait plus d’une, vous devrez consulter dès le début de grossesse un spécialiste en obstétrique-gynécologie pour optimiser votre suivi. Sachez que 75 % des femmes qui ont fait 3 ou 4 fausses couches peuvent encore avoir une grossesse normale.

 

Que pouvez-vous faire si vous pensez avoir  les symptômes d’une fausse couche?

Pendant les 14 premières semaines de grossesse, on ne peut pas faire grand-chose pour empêcher une fausse couche. Si elle commence alors que la grossesse est plus avancée, quelques mesures peuvent diminuer les risques de perdre bébé.

Lorsque la fausse couche a eu lieu, l’objectif principal est d'éviter toute complications (infection...) en vous rendant rapidement aux urgences de la maternité.

 

Quels sont les symptômes ?

  • Si vous saignez,
  • Si vous avez des douleurs abdominales ou pelviennes,
  • Si vous perdez du liquide,
  • Si vous avez de la température,
  • Si vous ne sentez plus votre bébé bouger depuis plus de 6 heures dans la journée.

 

D’habitude, ces symptômes empirent à mesure que la fausse couche progresse. Les saignements deviennent alors plus importants et les douleurs sont plus intenses.

 

Quelles sont les causes d’une fausse couche ?

Dans la plupart des cas, il n’y a pas de cause précise. Une fausse couche est généralement causée par un problème de développement du fœtus, mais elle relève parfois d’un problème dans l’utérus ou le col de l’utérus ou d’un problème d’hormones.

 

Comment le médecin peut-il dire qu’il s’agit d’une fausse couche ?

Les saignements vaginaux sont en général un des premiers symptômes. Un examen pelvien interne peut aider le médecin à savoir si le col de votre utérus est dilaté ou non. Un ultrason peut montrer si la grossesse se poursuit normalement ou non, si elle est ectopique (à l’extérieur de l’utérus, par exemple dans une des trompes) ou si vous portez plus d’un fœtus. Une analyse de sang permettra également de connaître le taux d’hormones de grossesse dans votre sang.

 

Rétablissement après une fausse couche ?

Il est normal de se sentir triste et bouleversée après l’interruption d’une grossesse désirée. Votre partenaire et vous devez prendre le temps de surmonter cette épreuve. Ne vous blâmez surtout pas de la situation, car elle n’est certainement pas causée par quelque chose que vous ou votre partenaire avez fait. De plus, il n’y a en général rien à faire pour prévenir une fausse couche.

 

 

PENSEZ, LORS D'UNE CONSULTATION A SIGNALER TOUT CE QUI VOUS PARAIT ANORMAL OU INHABITUEL DANS LE DEROULEMENT DE VOTRE GROSSESSE